Basti Kriya, go with the flow




Aujourd’hui je vous propose une photo de guanacos tout mignons pour vous parler de Basti. Pour ceux qui ont déjà entendu parler de Basti Kriya, ça n’a strictement rien à voir avec les guanacos mais c’est une façon comme une autre de vous amadouer avant de parler de….l’hydrothérapie du colon.

Si vous êtes encore là et que vous n’avez pas irrémédiablement décidé de ne plus jamais lire les posts bizarres de ce site bizarre, bonne nouvelle : l’hydrothérapie du colon peut vraiment changer votre qualité de vie !

On commence par un petit point historique : vous le savez désormais, les Kriyas sont des techniques de purifications auxquelles les yogis s’adonnent avant de rentrer dans la pratique. Dans le cas de Basti, il s’agit d’un nettoyage du colon. Vous l’avez peut-être déjà lu dans les nombreux articles/livres parus récemment : les intestins sont notre deuxième cerveau (ou plutôt premier d’ailleurs !). L’ayurveda avait compris cela il y a plusieurs milliers d’années. Des études récentes ont montré que nos intestins disposaient d’une quantité impressionnante de neurones, en lien direct avec le cerveau. La sérotonine (également appelée hormone du bonheur) est d’ailleurs principalement sécrétée dans nos intestins et non pas, comme on le pensait, dans notre cerveau. De là à dire que santé et bonheur riment avec des intestins de compèt', il n’y a qu’un pas que Basti Kriya nous fait franchir allègrement !

Les bienfaits de cette technique sont nombreux : lutte contre la constipation, la diarrhée, les ballonnements, le diabète, les troubles menstruels, la dysménorrhée, les dysfonctionnements sexuels, les douleurs dans le bas du dos. Par cette technique, non seulement on élimine tous les déchets et toxines accumulés mais on stimule également la circulation sanguine dans tout l’intestin. L'irrigation du côlon permet aussi une meilleure absorption des nutriments et un rééquilibrage naturel de la flore intestinale. Rien que ça ! Mais n’oublions pas que notre ventre est également le siège de nos émotions et qu’à ce titre, il est souvent maltraité. L’irrigation colonique a donc aussi une action bénéfique sur nos émotions, comme par exemple le stress et ses conséquences émotionnelles.

Alors comment on s’y prend ? Les yogis faisaient cela, à l’ancienne, dans une rivière ou un lac, en position accroupie. L’eau entrait sous pression dans l’anus grâce à un tube inséré dedans. Vous n’avez pas de rivière à proximité ? Cette méthode Do It Yourself vous rebute légèrement ? Moi aussi ! Mais sachez qu’il existe des centres tout beaux tout propres qui proposent des irrigations du colon. Je n’ai pas encore testé donc je ne me permettrais pas de vous en conseiller un en particulier mais je reviendrai vers vous avec un full update colonique ! D’ici là, à nos tapis de yoga (oui, on a quand même le droit de pratiquer sans avoir fait son Basti Kriya, ça reste entre nous...)

Photo : Chili, 2019

9 vues

THE YOGATROTTER

info@theyogatrotter.com

       0631193772

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon